Vous prévoyez de passer quelques jours aux USA dans les jours à venir ? Sachez que certaines formalités doivent être prises en compte pour éviter d’être refusées à l’embarquement. Que ce soit un voyage d’affaires, en mode touriste ou étudiant, vous devez impérativement compléter vos dossiers pour y entrer.

Les formalités nécessaires

Depuis plusieurs années, l’État a mis en place la nécessité d’avoir un passeport biométrique (ou électronique). Ainsi, toute personne venant des pays ci-après, disposant de ce passeport n’a nullement besoin de prendre un visa pour entrer aux USA : Suède, Allemagne, France, Andorre, Autriche, Belgique, Brunei, Chili, , Italie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Australie , Irlande, Japon, Lettonie, Slovénie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, République de Corée, République tchèque, Taiwan, Royaume-Uni, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Suisse et Portugal. Par ailleurs, elle doit avoir une autorisation ESTA ( Electronic System for Travel Authorization), un Système électronique d’autorisation de voyage et un billet d’avion aller-retour, pour prouver qu’elle va quitter le territoire à la fin de son séjour.

Il est bon à savoir que le délai maximum pour rester aux États-Unis est de 90 jours. Et à l’embarquement, le voyageur doit avoir en possession une preuve pour montrer qu’il est capable d’assumer les dépenses nécessaires liées au déplacement. Ainsi, ceux qui ne disposent pas des critères ci-dessus sont tenus de faire une demande de visa.

Que faire pour prendre un visa ?

Pour faciliter l’obtention des visas, la prise de rendez-vous peut actuellement se faire en ligne ou par téléphone, à Paris. Cela vous donne alors un gain de temps. De toute manière, le paiement se fait par virement bancaire ou par carte de crédit, selon le choix du demandeur. L’avantage de cette pratique est que l’ambassade retourne le passeport par courrier, et ce, à titre gratuit !

Par ailleurs, les listes suivantes ne peuvent plus bénéficier d’un visa pour entrer aux USA : les ressortissants et ceux qui ont une nationalité des pays comme l’Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie ou Yeme.

En outre, les visas indéfinis ou de groupe ne sont plus acceptés. Le visa doit être individuel et accordé pour un délai de 10 ans, renouvelables.

Bon à savoir

Pour ceux qui passent sur le territoire du Canada ou du Mexique pour entrer aux USA, le passeport est requis ainsi que la preuve du retour en France (le billet bien sûr !)

Un programme d’exemption de Visa APC a été mis en place pour accélérer les procédures de fouille. Or, vous aurez toujours besoin de l’ESTA pour voyager.